ATLAS Alsace Haut-Rhin – Bas-Rhin N°7

ANNONCE DE PARUTION – JUIN 2021

Le dispositif belligérant, français et allemands, en Alsace pendant le premier conflit mondial, est évalué dans cet atlas, à 63 terrains d’aviation. Des incertitudes sur la localisation et les dimensions des aérodromes, l’implantation des infrastructures ainsi que sur les unités y ayant séjourné, demeurent. En raison de l’absence de nombreux documents dans les archives et de la disparition progressive de ces événements de la mémoire collective. La région Alsace comptait avant-guerre, seulement trois terrains allemands à vocation aéronautique, Mulhouse-Habsheim, le polygone de Strasbourg ainsi que Saverne-Steinbourg, dont l’emploi était jusqu’alors réservé à la manœuvre de l’infanterie et de la cavalerie. Ce travail de recherche, mené par Lionel Luttenbacher, dans les archives françaises, allemandes et américaines, a permis de mettre en évidence la connaissance du dispositif aéronautique militaire allemand en Alsace, fruit notamment du travail des observateurs français et de l’interprétation des photographies aériennes.

Le dispositif français a évolué au fil du conflit. D’août 1914 et la reprise de la ville de Mulhouse, trois terrains avancés, et plusieurs terrains de campagne, ont accueillis pendant ces quelques semaines deux escadrilles. Leur principale mission était la reconnaissance des mouvements ennemis au profit du commandement. Puis en
1915-1918, 3 aérodromes concentrent les opérations : Sentheim, Chavannes-sur-l’étang et Dannemarie (Masevaux en projet). Enfin, présence relevée sur certains terrains anciennement occupés par les allemands, à partir du 11 novembre 1918 et jusqu’au mois d’août 1919.
Le dispositif permanent allemand, d’août 1914, se limitait aux terrains d’Habsheim, Colmar-Nord et Strasbourg. Tout au long du conflit, le gros des forces aériennes allemandes s’est concentré dans le département du Haut-Rhin ou les principales opérations sur le front des Vosges et le Territoire de Belfort ont eu lieu, ainsi que dans les terrains de Sélestat SO, Altorf et Niedernai dans le Bas-Rhin. Habsheim devenant l’un des principaux terrains d’aviation allemands du premier conflit mondial.
Ce septième ouvrage de la collection Atlas de l’aéronautique militaire de la première Guerre Mondiale complète la reconstitution de la manoeuvre générale des unités qui se sont affrontées tout au long du conflit. Ces combats, peut être moins réputés que ceux de la Somme, du Nord, de la Meuse ou du Pas-de-Calais, caractérisent l’enjeu de la manœuvre de l’arme aérienne alors naissante.

Préface Général de Brigade Aérienne Julien Sabéné, Directeur du CESA (Centre d’Etudes Stratégiques Aérospatiales)
Avant-propos Frédéric Bierry, président de la Collectivité Européenne d’Alsace

Ouvrage 100 pages, dos carré, disponible par commande postale.

Prix à l’unité 12,00 € ttc (port 7 €)

Anciens Aérodromes Site EOLYS, Aérodrome de Merville Calonne Sud,
Rue de l’Epinette, 62136 LESTREM,
ou en ligne (PayPal) sur www.anciens-aerodromes.com
ou bien encore chez vos libraires habituels.

 ISBN 978-2-919572-15-1