Saint-Remy-sur-Creuse – 10 juillet 1966

Carnet de notes n°42 – Aérodrome privé de Saint-Rémy-sur-Creuse appelé aussi « La Haye-Descartes »

10 juillet 1966

Jean-Luc Charles et Jérôme Grosse – Membres 2A

"/

L’histoire de ce dossier et la mise en valeur de ce trésor

Juste avant le passage à l’an 2000, un descendant de René Crozet apporte ce dossier volumineux au centre Onera de Meudon-la-Forêt. « Faites-en bon usage » dit-il avant de partir sans laisser d’adresse, hélas. Il n’est pas dans les missions de l’Onera d’exploiter ce volumineux dossier mais il a néanmoins été conservé précieusement durant des années avant d’être confié à l’association Anciens Aérodromes pour valorisation.

Note de 2A : Les carnets de René Crozet ne sont pas que des textes car, en effet, il dessine beaucoup et photographie à bon escient avec un appareil qui doit être de qualité.

 –oOo–

Conjonction des albums photos et des carnets de notes de René Crozet

L’aérodrome du jour nous a posé quelques problèmes car l’album photo, celui que l’on regarde forcément en premier, dispose de trois pages intitulées « Meeting de la Haye-Descartes ».

Rien de probant sur le Net. Juste une aire de décollage pour paramoteur bien située sur une hauteur de la petite ville de Descartes (3600 habitants). Il faut signaler que Descartes, nom qui vient du philosophe, en a connu plusieurs au fil du temps : d’abord, la Haye-en-Touraine puis la Haye-Descartes et, enfin, en 1967 son nom actuel. Elle se situe dans le département de l’Indre-et-Loire (37) et est bornée au sud-ouest par la rivière Creuse, cette dernière indiquant la limite entre l’Indre-et-Loire et la Vienne (86) qui a pour préfecture Poitiers.

René Crozet a passé une bonne partie de sa vie à Poitiers où il professait à l’université. En ce dimanche 10 juillet 1966, il observe toujours le ciel qui est très beau. Il note que, durant la matinée, il voit passer à 9h40 un Jodel jaune, à 12h un Cessna-Skymaster rouge et blanc et, à 13h, un avion à réaction qui laisse une traînée blanche.

Pour la suite, je le cite : « Les Ormes : Vers 14h30, des abords du château de la Fontaine près de Saint-Sulpice, un Douglas DC-6 – ? –  au-dessus, haut, N.S. ».

Nous constatons donc qu’il arrive de Poitiers et qu’il est dans la Vienne.

« Meeting de Saint-Rémy-sur-Creuse – la Haye-Descartes : Après avoir tourné du côté des châteaux vers les Ormes et St Rémy, je remonte au-delà de ce village par la route de Dangé d’où, presque malgré moi je m’engage par de petites routes qui montent sur le plateau. Devant moi et à droite, un Jodel blanc et rouge monte au-dessus des bois et quand j’arrive aux mauvais chemins à l’entrée desquels se trouvent gendarmes et contrôleurs, c’est tout une volière qui décolle à ma gauche vers moi, des Jodel de divers types et des Morane 880 Rallye. »

Avec tous ces éléments, nous qui ne sommes pas du Centre de la France, nous cherchons un terrain d’aviation mais, comme déjà expliqué plus haut et sans avoir de terrain déclaré sur notre site dans le 37 (Descartes) ou dans le 86 (St-Rémy), nous avons réalisé une observation minutieuse de toute cette zone et, grâce aux photos anciennes de l’IGN, nous l’avons découvert. Les clichés de Géoportail commencent en 1945 et c’est en visualisant un cliché de 1969 que cet aérodrome saute aux yeux car la photo est très contrastée.

"/

IGN – Photothèque Nationale – Cliché de juin 1969, mission C1624-0093.

Cette fois, grâce à cette position, Jérôme Grosse retrouve sur la carte IGN le nom et les détails de cet aérodrome privé.

"/

Carte IGN actuelle – Photothèque Nationale.

L’aérodrome se nomme donc « les Six Chemins » et la base « Les Plumassières ».

Avec l’aide des notes de René Crozet, rendons-nous au dit meeting. Vous allez voir que même la description de cet évènement est très vivante :

« Je vais mettre ma voiture au parking au moment où décolle un Super IV (Wassmer) qui rentre aussitôt son train. Il vire à gauche et au bout d’un tour atterrit.
Long chemin à pied dans des terres sèches et un chemin poussiéreux. Le terrain est une longue piste S.W.-N.E. bordée au sud par un petit bois. Au S.W. une ferme et je devine un hangar en retrait à droite. Au N.W. un bois de pins. Au N. de vastes champs … Un Jodel décolle, rase assez longtemps et monte sec en virage à gauche.
Tous les décollages et atterrissages se font par le S.W. A mesure que je m’approche, j’entends et je suis les évolutions d’un modèle réduit à moteur nasillard. »

Note : Je pense que René Crozet a fait une erreur sur l’axe de piste qui doit être N.W.-S.E.

De nouveau, faisons appel aux photos de « Remonter le temps » de Géoportail.

"/

IGNF 1959-06-03 (photo en haut à droite).

La première – en haut à droite – date de juin 1959 et nous montre la trace d’une piste en construction.

La seconde – en bas à gauche – qui se trouve dans le coin d’un cliché est de juin 1968, 2 ans après le meeting qui nous intéresse; cette fois, nous voyons une piste parfaitement balisée.

Revenons au texte décrivant le meeting. Vous noterez qu’il y a toujours beaucoup de détails dans les écrits de René Crozet :

« Un Jodel arrive du N.E., va prendre le terrain par la ferme et se pose à ma hauteur F-PKMD puis revient. Un autre F-BN…N (BNIN peut-être) décolle, puis un Morane Rallye bleu et orange F-BNBG puis un Jodel F-BLNS de l’Aéro-Club de Touraine.

Cela va être une ronde continue presque toute l’après-midi. Je suis près des clôtures N., les prises de terrain par le S.W. se font à ma droite, les atterrissages et décollages à ma hauteur, les avions qui atterrissent virant en bout de piste revenant et croisant ceux qui décollent. La plupart des circuits se font en virant à gauche par le N., mais il ne manque pas d’avions qui vont tourner au loin sans doute vers la Haye-Descartes.»

 Au loin au N., un avion à réaction trace une trainée S.E.-N.W. (note d’observation).

«Toute une tribu de Jodel biplaces ou genre Mousquetaire ou Ambassadeur se démène, F-BKIY, BJHY, BMFY, BLNS. Il s’y mêle le Super IV F-BKJG, bas sur roues. Atterrissages parfois rebondis car le terrain est dur !

J’arrive au bout vers le parc d’avions organisé devant le hangar. Il y a plusieurs Morane Rallye 880 dont le F-BKYY jaune, un Stampe, un Piper-Cub bleu, F-BHGG. »

Photos et BKYJ (note dans la marge).

"/

                  Album n° 5/ page 015 photo 1/ 1966-07-10/ Morane 880 Rallye BKYJ.

 Première photo de l’album n°5, page 15 de René Crozet.

Légende : « Jodel, Piper-Cub, Morane 880 Rallye, Stampe et Jodel ».

"/

Album n° 5/ page 015 photo 1/ 1966-07-10/ Stampe  CAVC.

Sur la photo originale, on peut lire, sur le flanc gauche du Stampe, 01 avec une livrée particulière et, sur la dérive, CAVC.

« Je retourne vers l’emplacement où j’assiste de près aux atterrissages et aux décollages. Le Piper-Cub décolle et vire sec à droite emmenant un parachutiste. Un autre Super IV, F-BKJI atterrit court et repasse. Le modèle réduit a fait une très jolie séance d’acrobaties télécommandées et a atterri très normalement. »

"/

Album n° 5/ page 015 photo3/ 1966-07-10/ Wa40 n°44 BKJI.

Le Wassmer Super IV F-BKJI, qui doit faire des baptêmes.

(Photo René Crozet).

« Du Piper-Cub descend un petit parachute lesté pour repérer le vent.
La ronde des baptêmes continue. Brusquement du S.W. débouche en piqué un motoplaneur Fournier RF-3 que je prends d’abord pour un planeur. Passage, chandelle et renversement. Passage en sens inverse, jolie prise de terrain et atterrissage F-BLEY. »

Toutes les photos ci-dessous sont de René Crozet.

"/

Album n° 5/ page 015 photo 4/ 1966-07-10/ RF-3.

Le RF-3 à son arrivée.

"/

Album n° 5/ page 016 photo 1/ 1966-07-10/ Para.

« Le Piper-Cub qui tournait très haut lâche son parachutiste à l’E.N.E. Longue chute libre. Ouverture du parachute blanc. Descente régulière. Il se pose juste devant un Jodel qui revenait d’atterrir et à qui on a fait signe de stopper son moteur.

Le Piper-Cub descend par le N. vire en glissade et se pose sur une roue.

Ronde continue de Rallye et Jodel. Le F-BKSO, Jodel Mousquetaire se présente, reprend aussitôt en virant sec à gauche, boucle un tour par le N. revient et se pose.

Nouveau vol du modèle réduit.

Un Aéro-Commander passe haut à l’W., S.N. (note d’observation).

Le Fournier RF-3 décolle. Il va de concert avec le modèle réduit exécuter une très jolie séance de voltige, loopings, renversements, tours de vrille avec l’aisance habituelle. Le modèle réduit s’en donne aussi.

Pendant ce temps, du N. arrive un Mignet-Pou du Ciel qui tourne au large, prend le terrain et se pose. Il revient passer devant moi F-PLUJ. »

"/

Album n° 5/ page 015 photo 5/ 1966-07-10/ Pou.

L’arrivée du Mignet. Cette photo montre le fauchage récent du terrain pour ce meeting.

"/

Album n° 5/ page 016 photo 3/ 1966-07-10/ RF-3 en vol.

« Le RF-3 pique du S.W. passe bas en saluant des ailes, monte en chandelle, vire à gauche et file au N. Le modèle réduit se pose assez dur.

Depuis un moment, Robbe, affublé en pêcheur de grenouilles se promène sur le terrain. On l’interpelle selon le scénario habituel. Il monte dans le Piper-Cub soi-disant avec le moniteur. Evolutions au sol, puis, seul à bord, il part, tourne plusieurs fois sur lui-même, décolle de travers et commence une séance serrée de cabrioles, parfois au ras des arbres d’en face, les jambes pendantes au ras de la perte de vitesse. Descente du S., il vire sec à droite, se pose, danse d’une roue sur l’autre et s’arrête au bout d’un cheval de bois. »

"/

Album n° 5/ page 016 photo 5/ 1966-07-10/ La Haye-Descartes Meeting.

L’avion de Robbe qui offre un spectacle basé sur le film de Fernandel « Ademaï Aviateur ».

Note de Patrick Vinot-Préfontaine du Trait d’Union. :

« Le Mignet HM.381 n° 51 F-PLUJ appartenait alors à Guy Roy, basé à Châtellerault.
À ce propos, il est impropre de parler de « Pou-du-ciel », cette dénomination ne s’appliquant qu’aux HM.8 et surtout HM.14. »

"/

Album n° 5/ page 017 photo 4/ 1966-07-10/ Jodel. 

« La ronde reprend. Un Morane Rallye jaune ayant viré sec à gauche, repasse bas et remonte en chandelle. Le Super IV F-BKJI se mêle à la ronde.

Le Jodel F-BLNS décolle vire sec par le N. et file.

Un avion courtaud, sans doute Beechcraft M-18, passe haut, au-dessus, S.N. puis un petit avion nasillard, rapide, qui semble avoir deux dérives. Il amorce 2 crochets et vole au N. – un Moynet-Jupiter ? » (note d’observation).

"/

Album n° 5/ page 017 photo 6/ 1966-07-10/ 2 Stampe. 

«Voici que deux Stampe – je n’en avais vu qu’un – viennent se placer. Ils s’écartent pour laisser passer un Morane Rallye bleu à bouts d’ailes orange qui revient en roulant. 

Côte à côte, les deux Stampe décollent et montent aile à aile. Virage à droite par le S. et le S.W. et ils reviennent en piquant. Chandelle et éclatement. Celui de gauche file. Celui de droite fait un tonneau en haut de la chandelle et reste seul. Il monte sagement, pique les tours de vrille serrés, remonte et poursuit une jolie séance très souple : loopings à la suite, chandelles et renversements, tonneaux lents et souples, loopings inversés, tour de piste sur le dos. Au moment où il est au S. le moteur cafouille, il pique en glissade à droite et se pose devant moi F-BDNS…. C’est Robbe.»

"/

Album n° 5/ page 017 photo 5/ 1966-07-10/ Stampe.

« Je retourne vers le parc où il y a, outre le Pou-Mignet, un autre, plus petit, rouge et noir.

Je m’en vais tout doucement en suivant les barrières vers le parking. Un Super IV décolle. Un Jodel blanc et rouge se pose, roule et reste en panne au bout. Le Super IV atterrit, mais en bout de course il semble que la roue avant se dérobe et l’hélice fait voler des mottes de terre. Pilote et passagers descendent. Il doit y avoir quelques dégâts. L’avion reste là.

Loin à l’E., un avion commercial blanc passe N.S. (note d’observation).

Vers la ferme, un Morane Rallye jaune descend, reprend, vire sec … et vient tourner bas autour de moi. En même temps un autre a décollé, plonge aussitôt et remonte en une chandelle audacieuse suivie d’un virage sur l’aile. Il replonge et remonte de même. A la 3ème fois il a accroché au sol la banderole publicitaire qui annonçait le meeting. Il la promène en deux tours de piste bas qui le font passer sur moi, puis il la largue, remonte et va atterrir.

Au moment où je m’en vais, le Morane Rallye jaune qui a décollé vient virer bas de mon côté. »

"/

Album n° 5/ page 015 photo2/ 1966-07-10/ Morane 880 Rallye BKLM et BKYY.

Autre aspect du meeting. A noter, le « T » en tissu à même le sol. (Photo René Crozet).

Revenons aux préoccupations de l’association Anciens Aérodromes. Après la description « royale » de ce  meeting, nous avons pris contact avec la municipalité de Saint-Rémy-sur-Creuse. De suite, nous nous sommes mis en relation avec la fille du propriétaire de ce TERRAIN PRIVÉ, qui nous a confirmé qu’en 1966 son père organisait sur son « très long terrain » des meetings aériens.

Il est considéré comme aérodrome privé avec une piste en herbe en tout début d’exploitation avant de passer à une piste en dur de 790m x 6m (QFU : 13-31). Le gestionnaire et propriétaire de ce terrain se nomme Chicot Yannick. Son altitude est de 370 ft, soit environ 112 m. Un arroseur automatique de culture se trouve non loin,  parallèlement à l’aire d’atterrissage.

Après avoir pris contact avec la famille Chicot, nous avons su qu’en fait ce meeting du 10 juillet 1966 était celui de l’inauguration du terrain.

Un autre détail : l’acrobate aérien qui était aussi instructeur se nomme Charles ROBE et non pas Robbe avec 2b.

"/

IGNF/ PVA 1-0/ 2011-03-21/ Zoom hangar.

Photo IGN datant de 2011 de la « base » de cet aérodrome privé.

Vous noterez la présence à l’est et devant le hangar d’un avion de type Rallye.

En continuant à visualiser les albums photos de René Crozet, on trouve une autre belle photo du terrain de la Haye-Descartes. Cette fois, c’est le samedi 13 août 1966 que René Crozet bifurque par le terrain « des 6 Chemins ». Il revenait de l’aérodrome de Dierre et, après cette brève visite à St-Rémy, il passe par l’aérodrome de Châtellerault-Targé puis termine sa journée à Poitiers-Biard.

Cette fin de semaine n’était pas encore terminée car, le dimanche 14 août, il se rend sur l’aérodrome de Saint-Junien qu’il découvre. Encore un beau résumé écrit accompagné de photos de ce 19ème Rassemblement des Constructeurs Amateurs. (Voir l’aérodrome de St-Junien).

"/

Extrait du carnet n° 42, page 165.

"/

Le Wassmer Super IV F-BKJG.

(Photo René Crozet).

Nous pensions avoir fait le tour des photos de cet aérodrome mais, en 1970, René Crozet repasse de nouveau sur ce terrain privé si particulier.

27 septembre 1970 – Carnet de notes n°47 pages 138-139

"/

Pas besoin d’en dire plus. Merci Monsieur René Crozet pour cette page de vie d’un petit aérodrome PRIVÉ que l’on appelait dans les années 1960 « La Haye-Descartes dans l’Indre-et-Loire » et que l’on appellera aujourd’hui « St-Rémy-sur-Creuse dans la Vienne ».

"/

Jodel Mousquetaire D.140 F-BKSO et Piper-Aztec F-BNTS.

(Photo René Crozet).

–ooo–

En complément de cet article, car les réseaux marchent bien. C’est toujours très intéressant de communiquer sur certains dossiers :

Patrick Vinot-Préfontaine du Trait d’Union a fait parvenir les photos du Mignet HM 381 à l’un de ses collègues, Pierre Caillaud, qui est spécialiste de la construction « amateur » et des Mignet.

Note de Pierre Caillaud du T.U. :

« Merci beaucoup pour ces infos qui sont amusantes. Dommage pour eux, car j’aurais pu leur éviter toutes ces recherches. En effet, Guy Roy est un vieux copain, que je n’ai pas revu depuis très longtemps. De mémoire, c’était son  1er meeting. Il y avait effectivement 2 autres « pou », le proto HM 360 dont j’ai écrit l’histoire comme tu sais, et le HM 380 de Chauvigny piloté par Jacques Le Goubin. Il y avait aussi le 119 de Poitiers, bien connu.

Bien entendu, je connaissais l’existence de ce meeting où j’ai retrouvé la date dans les carnets de vol des pou. Mais en revanche, c’est la 1ère fois que je vois des photos de ce petit meeting de campagne, terrain qui n’est pas si loin d’ici. »

"/

Mignet HM 381.

(Coll. Patrick Vinot-Préfontaine).

Patrick Vinot-Préfontaine trouve aussi la signification de CAVC : « Club Aérien de la Vallée du Cher, sur le terrain d’Amboise-Dierre (37). » que l’on trouve aujourd’hui sous le nom des Ailes Tourangelles.
De plus il nous a réalisé un tableau nous donnant des renseignements les numéros des avions et sur les propriétaires des avions présents ce jour-là.

Post navigation