La Malmaison

[table "240" seems to be empty /]

 

 

Limites du terrain (Jacques Calcine, membre 2A)

 

Occupations successives :

 

 

  • 1ère Guerre Mondiale :

 

Fl.Abt A205 du 22 juillet à début août 1917

Autre occupation inconnue

Terrain évacué au 02/11/18

Infrastructures : 3 tentes pour avions de fin mars à mai 1917, une seule de juin 1917 à janvier 1918

 

  • Entre-deux-guerres et 2ème Guerre Mondiale :

Dans les années trente, le terrain de La Malmaison est une base aérienne dont l’infrastructure consiste en :

–          Une aire d’atterrissage de 1000 x 800 m sans phare de rappel ni balisage de nuit

–          Plusieurs bureaux, ateliers et logements pour les personnels

–          3 hangars simples et un hangar double.

–          Une station météo militaire

–          Aucun moyen de transmission sol-air

 

Le terrain en travaux en 1939, inutilisable par des avions modernes (Pz 63, chasseurs)

–           3ème Section du 104ème Bataillon de l’Air de 1937 au 31/08/39

–           Rebaptisée CA 67/104 le 01/09/39 (Ltt Perrier, puis Cne Blanc, 4 / 16 / 184)

–           Départ du Terrain le 16/05/40

Une section de 4 mitrailleuses AA de 8 mm du Groupe 71/406 à compter du 25/11/39

GR II / 36 (14 Pz 540) du 28/08 au 16/09/39

GAR (puis GAO) 547, créé sur le Terrain en 1937 (Pz 25 et Br 27) jusqu’au 17/10/39

Remplacé par le GAO 504 (ANF 115), du 20/09 au 19/10/39, puis par le GAO 502 (ANF 115 / provenant de Glisy) du 21/10/39 au 23/03/40

GAO 3 / 551 (Pz 63-11) du 16 au 18/05/40

La Base est bombardée les 10, 11 et 15/05/40

 

Le Terrain est répertorié en juin 1944 par la Luftwaffe comme « Flugplatz Sissonne – La Malmaison  »

 

Sont notés les passages d’appareils suivants:

 

Groupe d’assaut III / STG 51 en mai 40 (Ju 87 B2)

Un groupe de chasse le 01/06/40

Bombardiers DO 17 le 05/06/40

Appareils de transport le 11/06/40

Groupe III / JG 26 le 21/01/44 (Bf 109G)

Desserrements, en juin 1944, de Ju 88 de la KG 54 basés à Juvincourt

Passage de Fw 190A lors du repli en août 44 (unité inconnue, épaves présentes sur le terrain)

 

(Jacques Calcine, 2A)

 

Vue du terrain dans les années trente (Coll. Vandenabeele)

 

Sources :

– Guide Aérien France Michelin 1935

– Atlas aéronautique du ministère de l’Air 1930

– Atlas ACF 1935

– Livre « Ils étaient là » (Paul Martin)

– Dossiers SHD / Air séries A-160, 2B, D, F4

– Die Verbande der Deutschen Truppen (Tessin)

– Fliegerhorstkommandanturen undFlugplätze der deutschen Luftwaffe 1935-1945 (Mattiello)

– Site « ww2.dk/ »

(Fiche mise à jour 01 / 17)