Montdidier – Fignières

Identifiant

ATLAS SOMME 14-18 N°1 - 2014
PaysFrance
DépartementSomme
NomMONTDIDIER - FIGNIÈRES
Autre appellationN/A
Commune(s)MONTDIDIER, FIGNIÈRES, COURTEMANCHE, GRATIBUS
Coordonnées49°40’33’’N / 2°34’53’’E
OACILFAR
Situation3 km nord MONTDIDIER
UtilisationAérodrome allemand puis français 1ère GM, français puis allemand 2ème GM, civil actuel
Sources • Livre « Ils étaient là » (Paul Martin)
• Dossiers SHD / Air séries 2B et D
• Die Verbande der Deutschen Truppen (Tessin)
• Fliegerhorstkommandanturen und Flugplätze der deutschen Luftwaffe 1935-1945 (Mattiello)
Site « ww2.dk/ »
Occupations successives
 1 / Première Guerre Mondiale :
Activité aérienne allemande signalée le 31 / 08 / 14
• HF puis MF 19 du 09/10/14 au 12/07/15 (IIème puis VIème armée)
• VB 110 du 26/04 au 20/05/15 (GB 4)
• MF 33 du 25/07 au 17/08/15 (Xème Armée)
• F 54 du 24/01 au 09/04/17 (3ème Armée)
• C 207 du 28/01 au 22/03/17 (   «    )
• F 204 du 1er février au 1er avril 1917 (   «    )
• MF 20 de février à mi-mars 1917 (   «    )
• C 32 du 07/02 au 09/04/17 (   «    )
• C 28 du 10/02 au 02/04/17 (   «    )
• F 16 du 15 au 23/03/17 (   «    )
• AR 32, SAL 59, Spa 261 du 09 au 19/09/18 (1ère Armée)
• VR 290 du 12/10 au 05/11/18 (2ème Armée)
Sources :
• Les escadrilles de l’Aviation Militaire française 1912-1920
• Dossiers SHD série A
 2 / Deuxième Guerre Mondiale :
Compagnie de l’Air 84/107 (2 / 71) du 27/08 à mi-octobre 39
• CA 59/104 (Cne Muller, 16 Lewis AA de 8 mm, 4 canons de 25 mm) du 22/10/39 au 20/05/40
• GB II / 54 du 01 au 06/09/39 (15 Pz 540) puis du 13/05 au 17/05/40 (Br 693)
• GB I / 34 (13 A 143) du 10/04 au 10/05/40
• GB II / 34 (A 143) les 10 et 11/05/40
• GB I / 54 (23 Br 693) du 11/05 au 17/05/40
• Terrain bombardé les 19 et 20/05
• Ordre de destruction de la plateforme le 04/06 et des installations le 07/06
Le Terrain est répertorié de juin 1940 à juin 1942 par la Luftwaffe comme  » Flugplatz Montdidier  » sous le n° de code 512, et a/c de juillet 1942 sous le n° 275 :
Il est alors doté de 3 pistes de 1350, 1620 et 1675 m, bétonnées, balisées, équipées de rampes d’approche Lorenz et de systèmes de percée par mauvais temps ; 3 zones de dispersion totalisent 37 abris ; la défense antiaérienne est assurée par le Flak.Abt 306 composé d’une batterie de 6 canons de 88 mm et 6 sections de 4 à 6 canons de 20 et 37 mm.
Les unités suivantes y seront basées :
• I / KG 1 (27 He 111H) de juin 40 à janvier 41 (3 appareils accidentés les 13 et 29/09 et le 03/10)
• Détachement de la 3.(F)/122 (Ju 88A) de juillet 41 à mai 42 (FlugBüch Fw. HÖGL)
• I / KG 66 (Ju 88S et 188E) de juin 1943 au 12 mars 44 et du 12/06 au 14/08/44
• I et II / JG 1 les 06 et 07/06/44 (Fw190A)
• I / JG 5 (Bf 109G-6) du 6 au 14/06/44
II / KG 76 (Ju 88A) du 10 au 20/06/44
Fiche mise à jour09/16

Infrastructures actuelles en service utilisées par aéro-club basé.

Club house

Stèle au bataillon de chasseurs à pied de Grivesnes (1 contre 6 !), visible en bord de route, sur l’emprise de l’ancien aérodrome

Stèle commémorative de la chute d’un appareil américain en 1944. D250 en allant vers Boussicourt, charmant village, très accueillant.