Ménétréols-sous-Vatan 1

Field 9 du 3eme Centre d’Instruction pour l’Aviation Américaine 1917-1919

( Voir la page d’introduction http://www.anciens-aerodromes.com/?p=5901 )

Commune de Ménétréols-sous-Vatan.  Surface 61 hectares.  Pris en charge le 27 mai 1918 – Travail sur Nieuport18 m2,

(agrandissement le 1er juillet 1918).

5 hangars et 10 baraquements

 

Le Field n° 9 se trouvait à un peu plus d’un kilomètre au nord nord-ouest du centre bourg de Ménétréols-sous-Vatan, auquel il était relié directementla D12. Le domaine de Villepruère constituait l’angle est du champ d’aviation qui était constitué d’une seule pièce de forme rectangulaire située à quatre kilomètres à l’ouest nord-ouest du Camp Principal.

Au début du mois de mai 1918 le Capitaine Marry S. Gwynne, l’officier commandant le Field n° 4, fut convaincu que pour un meilleur entraînement  sur Nieuport 18m2, les élèves avaient besoin d’un espace de vol plus important. Le Maj. Spatz fut rapidement convaincu. Le moniteur français Blumenthal et le capitaine Gwynne proposèrent alors l’emplacement du futur Field n° 9, un terrain doucement ondulé. Plusieurs baraquements inutilisés sont transférés sur le nouveau terrain depuis le Terrain Principal, mais l’absence d’eau sur le terrain pose problème. La construction du nouveau terrain fut très lente faute de matériel ce qui ne fut pas sans provoquer certains accidents aux avions utilisés sur le site. Quatre baraquements avaient cependant déjà été construits et deux hangars Bessonneau édifiés par le 642rd Aéro Squadron (construction) pour permettre aux avions de venir.

Le 1er août 1918 des baraquements permanents pour les vols temporaires furent installés. Les travaux ne s’arrêtèrent cependant pas à ce stade. Un court de tennis, un terrain de basket bal et un terrain de football furent réalisés et pour parachever le tout le travail du gazon, ainsi que des parterres de fleurs furent plantés (source Gorrel – History of the  American Expeditionary Forces Air Service 1917-1919 National Archives Serie G volume 9 p. 318 à 326).

            Hiram Bingham décrit le fonctionnement du Field n° 9 : «tant qu’ils suivaient leur instruction sur les moteurs et travaillaient sur les Fields 1, 2 et 3, les pilotes vivaient dans le casernement principal…

            … Après avoir satisfait aux épreuves sur le Field 3, ils étaient envoyés sur le Field 9, plusieurs miles (4 km) à l’ouest, pour d’autres apprentissages »

            «Le travail sur le terrain de vol était divisé en trois parties :

            – une formation d’atterrissage dans laquelle l’élève avait la possibilité de faire de dix à trente atterrissages,

            – une formation aux spirales dans laquelle il était fait toutes sortes de tours, y compris ce qu’on appelle des «spirales serrées» où les ailes sont pratiquement à un angle de 90° pendant une partie du tour, et, une formation de travail aérien » (BINGHAM  (Hiram) – An explorer in the Air Service. Formerly Lieutenant-Colonel, air service, U.S.A. New Haven. Yale University Press. London I. Humphrey Milford, Oxford University Press 1920. Copyright, 1920, by Yale University Press, pages 140, 141 et 142).

 

(Limites terrain, Didier Dubant, membre 2A)