La Renaissance de l’Aéro-club de La Réole

Trait d’Union – Les dossiers de Jacques Chillon

C’est avec l’accord du Trait d’Union et de l’auteur de ces études, Jacques Chillon, que nous mettons à disposition de nos lecteurs les premières années d’après guerre, 1945-1955, de nos aéro-clubs d’aujourd’hui.

LA RÉOLE (Floudes) :
L’A-C. de Guyenne et du Réolais reprend ses vols en janvier 1947 avec le SV-4 F-BCGK. Mais celui-ci est cassé en avril. Le SALS le remplace en juillet par le F-BDCL, qui dure jusqu’à sa suspension le 13.12.1948. Heureusement le GK avait été révisé entre-temps et était revenu en mai. Il sera muté à Rochefort en juin 1949. Un 2ème Stampe lui succède début 1950 : ce F-BCOX sera restitué en février 1952 à bout de potentiel. L’activité sera maintenue grâce au NC-853 F-BEZV arrivé en mars 1951. Le CIC (Centre Inter Club) de Bordeaux, chassé de Bédenac en mi 1951, a transité par La Réole avant de rejoindre Léognan en 1952 : il possédait alors le MS-315 F-BBZT.

Sur la fiche de Bordeaux on trouve les deux notes suivantes :
-Le SALS fournit à l’A-C. du Sud-Ouest (Bordeaux) le Bücker F-BBXJ (détruit à La Réole le 16.04.1949).
-Bordeaux Aéro-Club est l’ancien Centre d’Aviation Populaire de la Région Girondine. Le SALS lui fournit tout une série d’avions : …, SV-4C F-BCOX début 1948, muté de Nîmes et cédé à La Réole début 1950, …

 

Article extrait du magazine Trait d’Union n°208 de mars 2003

http://www.bfab-tu.fr/

Mise en page Jean-Luc Charles