Livres, revues, DVD en 2018

Cette rubrique n’est pas exclusivement réservée à nos membres qu’ils soient auteurs ou associations éditant des ouvrages. Cet espace est mis à la disposition à d’auteurs qui souhaitent informer nos lecteurs de leurs nouvelles parutions. Il ne s’agira pas de grandes recensions coûteuses en temps pour nos membres qui en auraient la charge, de critiques positives ou négatives de tels ou tels publication, juste un espace relais pour vous informer.
Si vous êtes auteurs et souhaitez voir votre livre figurer dans cette rubrique, merci de nous envoyer l’ouvrage en service de presse. Nous contacter news@anciens-aerodromes.com
Toutes nos félicitations anticipées pour votre prochaine publication !

Retrouvez notre page de présentation 2016 http://www.anciens-aerodromes.com/?p=18231

Retrouvez notre page de présentation 2017 http://www.anciens-aerodromes.com/?p=23536

Livres

Musée du terrain d’aviation de Condé-Vraux et des opérations aériennes 39/45

Livret édité par l’association Maison Rouge, association membre 2A

Pour toute demande, nous contacter

–oOo–

1936-1937

Les pilotes Républicains Espagnols formés sur des aérodromes Français

Alain Graton

Lorsque la guerre d’Espagne éclate en juillet 1936, la France et la quasi-totalité des pays européens signent un pacte de non-intervention dans ce conflit. Hélas, très peu de temps après avoir pris note de cet engagement officiel, Hitler et Mussolini affichent leur conception très particulière de la « non-ingérence » en envoyant en Espagne troupes et matériels, dont de nombreux avions, dans le but de soutenir les forces nationalistes conduites par le général Franco.
Face à cette nouvelle situation, Léon Blum, président du Conseil, décide alors de pratiquer à son tour une politique de non-intervention dite « élastique » ou « relâchée ». En ce qui concerne plus particulièrement l’aviation militaire, c’est Pierre Cot, ministre de l’Air, et Jean Moulin, chef de cabinet au ministère de l’Air, qui vont bientôt avoir la charge très officieuse de venir en aide aux forces aériennes républicaines espagnoles en cours de constitution.
Parmi leurs actions menées dès le début des hostilités figure la formation, très « discrète », de pilotes républicains espagnols sur le sol français. Ces élèves-pilotes seront en effet toujours officiellement déclarés comme de simples « touristes » venant apprendre l’art du pilotage d’un avion dans notre pays. C’est ainsi que les aérodromes de Bourges, Orly, Agen, Villeneuve-sur-Lot, Royan, Meaux-Esbly et Coulommiers, situé plus précisément à cette époque sur la petite commune de Boissy-le-Châtel, vont accueillir de l’automne 1936 au mois de juin 1937 quelques 200 élèves-pilotes qui partiront, en réalité, un peu plus tard combattre dans le ciel espagnol les chasseurs et bombardiers de la Légion Condor allemande et de l’Aviazione legionaria italienne.
Pour la grande majorité de ces jeunes gens, âgés en moyenne d’à peine une vingtaine d’années, l’aventure commencée dans le climat serein de la France des congés payés se terminera hélas deux ans plus tard dans la défaite et dans l’exil…

Un livre au format 21 x 27 cm, 72 pages, plus de 75 photos et documents d’époque.
Préface de Robert FALCO

Pour toute commande s’adresser par courriel à Alain GRATON : alain.graton@cegetel.net
Prix : 15,00 € par exemplaire (+ frais de port 5 €)

–oOo–

PARIS-ORLY

100 ans

Frédéric Beniada

L’aéroport dans la ville.

Construit dans l’entre-deux guerre, à 10 km de Paris, Paris-Orly enchaine les mutations, s’adaptant aux besoins de l’histoire et aux développements de l’aviation civile.

Ancré dans son époque, accueillant les plus grandes compagnies aériennes et plus de 30 millions de passagers par an, Paris-Orly, est l’aéroport dans la ville, un microcosme respectueux de son environnement, soucieux de son statut propre et de la qualité de vie qu’il propose.

Passerelle vers l’international, inscrit dans le grand Paris express, l’aéroport lie enjeux locaux et mondiaux à travers une dynamique de renouvellement constant. Tourné vers l’avenir, il continue de se déployer vers un nouvel envol.

Edition de la Martinière

Groupe ADP

Notre association a collaboré à son édition en fournissant plusieurs photos de nos fonds personnels.

–oOo–

Chapelle Mémorial de l’Aviation et du camps Guynemer

Edité par l’Amicale de la Chapelle Mémorial de l’aviation et du camps Guynemer.

–oOo–

Magazines, revues associatives

Publications associatives, revues, nous contacter pour mise en relation avec les comités de rédaction.

.

ICARE

n°244

La desserte des îles Eparses

Minuscules terres émergées dans le canal du Mozambique et dans l’Océan Indien, les îles Éparses sur lesquelles bien peu de gens ont pu poser le pied ont paradoxalement eu et ont encore une histoire aéronautique riche.
Servant dans les années 30 de repères de survol lors des liaisons France-Madagascar, leur emplacement géostratégique sur une route maritime mondiale très importante ainsi que l’importance de leur enjeu économique n’ont cessé dès lors de s’imposer aux yeux de la France.
Ces minuscules îles sous souveraineté française confèrent en effet à notre pays une ZEE (zone économique exclusive) de plus de 600.000 km carrés, aiguisant les appétits des pays voisins en matière de ressources minérales, énergétiques et halieutiques.
Pour garantir l’intégrité française de ces territoires, les autorités ont maintenu sur place au fil des décennies une présence, certes faible mais continue, de ses représentants, à la fois civils (météorologues) et militaires.
Au fil des ans, les liaisons aériennes fiables depuis l’île de la Réunion se sont succédées, la voie maritime s’étant révélée trop problématique.
Rattachées aux TAAF (Terres australes et antarctiques françaises) depuis 2007, ces îles sont en outre un laboratoire de recherches exceptionnel pour la communauté scientifique.
Outre les premières missions pionnières en la matière, vous allez découvrir ici le défi logistique indispensable, l’évolution des moyens mis en œuvre, que ce soient l’infrastructure spécialisée au sol et les générations d’avions qui se sont succédées pour assurer la volonté politique nationale.
Grâce à l’importance des témoignages, qu’ils soient civils ou militaires, et à la richesse de l’iconographie réunie, Icare vous présente ici la première partie d’un dossier à notre connaissance jamais étudié sous l’angle aéronautique.

Commande : https://revueicare.com/epages/box29589.sf/fr_FR/?ObjectPath=/Shops/box29589/Products/244

–oOo–

Magazine Espace Air Passion

n°136 Automne 2018

–oOo–

LE TRAIT D’UNION
n° 297
Janvier février 2018

–oOo–

Le TRAIT D’UNION
n° 298
Mars Avril 2018

–oOo–

Le TRAIT D’UNION
n° 299
Mai Juin 2018

–oOo–

Le TRAIT D’UNION
n° 300

Septembre Octobre 2018

 

–oOo–

Le TRAIT D’UNION
n° 302

Novembre Décembre 2018

–oOo–

Air Ansoraa

n°155 Octobre / Novembre / Décembre 2018

–oOo–

Air Ansoraa
n°148 Janvier/ Février / Mars 2017

–oOo–

Cross & Cockade International
Spring 2018 Vol 49/1

–oOo–

La Grande Guerre

Revue de l’association nationale 1914-1918

Hors série n°4 février 2018

–oOo–

Le Souvenir Français

n°509 Janvier 2018
–oOo–

Le Souvenir Français
n°510 Avril 2018