Commission Mémoire de l’aviation civile

– 28 avril 2017 –

Présentation de nos actions en cours et notre engagement envers uns collaboration inter-association.

(Coll Daniel Flahaut)
.

Présentation par Guilhem LABEEUW des projets de modélisation 3D, avec casque de réalité virtuelle, réalisés par l’association ou par des partenaires (DGAC/SNIA, INPI)

.
(Coll Daniel Flahaut)

Compte rendu de cette journée par Alain Bergeaud (Secrétaire général de l’association Mémoire de Mermoz) :

La Direction générale de l’aviation civile mène des actions de valorisation du patrimoine aéronautique et de la mémoire en liaison avec le comité d’histoire du ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer, avec les missions archives de la DGAC et dudit ministère, mais également, en liaison avec les musées et les associations  qui œuvrent à cette mission de préservation.
Madame Odile Cherel, directrice du cabinet du Directeur général a fait l’ouverture de cette journée, qui comprenait la présentation des réalisations 2016, des travaux en cours et des projets 2017, de la mission « mémoire de l’aviation civile » dirigée par Madame Ariane Gilotte, des associations et musées partenaires, deux tables rondes et une conférence suivie d’un débat.

Musées et associations qui sont intervenues : Passion Pégoud (Pascal Bouchain), GIACRE  (Yves Meusbruger), Anciens Aérodromes (Jean-Michel Borde), Super constellation (Claude Roulaud), LMBC  (Pierre Roussel), Mémoire de l’Hydraviation (Henri Conan et Pascal Parpaite), Espace Air Passion (Christian Ravel), Musée du radar de Douvres (Philippe Renault), A3F – commission histoire (Philippe Jung), Musée Air France (Jean Signoret, Denis Parenteau).

Parmi les présentations retenons, en particulier :- La numérisation des collections de périodiques du Musée Air France avec l’aide de la Bibliothèque Nationale de France (accessible sur Gallica). Cette numérisation se poursuit, de nouvelles collections vont être mises à la disposition des internautes, ainsi que des affiches, des documents …
– L’utilisation de la numérisation en 3D présenté par l’association « Anciens Aérodromes » (Guilhem Labeeuw) qui permet de mémoriser des infrastructures  malheureusement vouées à la disparition, mais aussi de recréer virtuellement des anciennes infrastructures disparues.

Table ronde 1 : institutions/associations ;  Mission mémoire, moteur des synergies entre les acteurs institutionnels et les associations patrimoniales : quels apports mutuels ?
A l’origine des musées, des associations, il y a bien souvent des passionnés qui communiquent  peu ou ont des difficultés à transmettre leur passion. La mission mémoire peut les aider, en les encourageant, en les aidants à mettre en forme leur projet, à le promouvoir.  L’apport de ces passionnés n’est pas négligeable. Il permet de sauvegarder un patrimoine bien souvent oublié par les institutions. La mise en réseau, les échanges d’expérience, constitue un moyen de progresser dans un domaine où il y nombreuses actions à mener.Table ronde 2 : la relation avec les élus : Echec, réussite ? Comment convaincre ? Pérenniser ? Concrétiser ?
Les participants ont pu échanger leur expérience sur la façon, de se créer, de se développer et de se pérenniser. Bien souvent il y a à l’origine des passionnés, qui ont des difficultés à assurer la pérennité de leur passion, soit par le manque de relève, soit par le manque de soutien, soit par le manque d’ambition … Le soutien des élus peut jouer un rôle important, et les échanges entre participants le montre bien.
Christian Ravel, de l’Espace Air Passion d’Angers, a présenté l’un des parcours les plus réussi. Parti, il y a une vingtaine d’années, avec des bénévoles de la restauration d’un avion, il a pu développer d’abord à Angers-Avrillé, puis maintenant à Angers-Marcé un musée devenu l’un les plus importants musée aéronautique de France par sa collection de machines (100 avions, 77 planeurs, …), et maintenant d’archives ; 4000 mètres linéaires de documents et plus de 200 000 photos. En 2016 il a accueilli plus de 22 000 visiteurs. Ce développement a été permis grâce à l’aide et au soutien des élus, mais aussi grâce au mécénat. Le Musée a des salariés et pour attirer un public plus large est devenu l’« Espace Air Passion ».
  La journée s’est terminée par la présentation d’un film, suivi d’un débat avec Mr Philippe Boulay Délégué général du patrimoine de l’Union Française de l’Hélicoptère (UFH).  « L’hélicoptère en montagne. Sauvetage et travail aérien, une histoire française »

.-.

Atlas Métropole



ATLAS BELGIQUE



COMMANDER nos ouvrages en ligne

Collection Aérodromes Lille-Ronchin
Merville-Calonne 2e éd. 2016
Coulommiers-Voisin
Lorient – Lann-Bihoué
Meaux - Esbly
Mulhouse - Habsheim
Collection Atlas historiques 14-18
ATLAS Somme
ATLAS Oise
ATLAS Meuse
ATLAS Aisne


Salon du Bourget du 19 au 25 juin 2017